LA TOMATE : POMME D'OR ou POMME D'AMOUR

La tomate, utilisée quotidiennement dans l'alimentation du XXIe siècle, fut longtemps considérée comme une plante impropre à la consommation, voire vénéneuse ; en effet, la plante étant de la même famille que la belladone,  connue pour sa toxicité, ses fruits ne furent pas considérés par les « savants » comme comestibles, mais utiles en médecine. Elle était alors appelée "pomme d'amour" ou "pomme d'or".

Vers 1600, en Provence, on apprécie la tomate en tant que plante d'ornement -

Un des premiers agronome français, Olivier de Serres, écrit alors :

 « Les pommes d'amour.... servent à couvrir cabinets et tonnelles, grimpans gaiement par dessus, s'agrafans fermement aux appuis. La diversité de leur feuillage, rend le lieu auquel l'on les assemble, fort plaisant : et de bonne grace, les gentils fruicts que ces plantes produisent, pendans parmi leur rameure... Leurs fruicts ne sont bons à manger : seulement sont-ils utiles en la médecine, et plaisans à manier et flairer. »

Il est évident qu'à cette époque personne n'aurait goûté ma soupe glacée de tomates !

Ingrédients : 5 tomates moyennes, 1 oignon moyen, 1 petite courgette.

- Faire revenir l'oignon dans une cocotte,

- Ajouter les tomates et la courgette coupées en gros dés - S/P

- Cuire 30 minutes, puis mixer soigneusement, avant de mettre au réfrigérateur.

La Conseil de Masine : J'utilise un thermomix (marque WorWek) et j'obtiens sans artifice une soupe au velouté exquis, mais il est possible d'ajouter une cuillerée de crème fraîche

Le Petit + de Masine : Servir très frais dans de jolis verres transparents, et saupoudrer la soupe  de persil haché.